Category Archives: Journal Announcements

Appel à contribution – « Repenser le martyre par le biais des femmes »

Cher(e)s Collègues,

Vous trouverez ci-dessous un appel à contribution pour un numéro thématique de la revue Religiologiques.  S’il vous plait, auriez-vous l’amabilité d’acheminer cet Appel à contribution aux personnes et vos réseaux susceptibles d’être intéressés.  En vous remerciant de votre généreuse assistance.

Avec nos sentiments les plus cordiaux
Roxanne D. Marcotte
Université du Québec à Montréal, UQAM
(pour la rédaction de Religiologiques)

**********************************************************

AAArelititre

    APPEL À CONTRIBUTION : NUMÉRO THÉMATIQUE

     « Repenser le martyre par le biais des femmes »

Le « martyre » désigne à la fois l’acte de mise à mort pour motifs religieux ou politiques, ainsi que le récit de ce drame. L’objectif de ce numéro thématique est de (re)penser le martyre par le biais de « figures de femmes », ces « martyres » qui résistent et s’opposent jusqu’à la mort – ultime témoignage de leurs convictions religieuses (mourir pour sa foi) ou politiques (mourir pour une idéologie, une cause, sa patrie, etc.).

Il conviendra, dans un premier temps, d’interroger la notion même de « martyre », cette mort qui se montre publiquement et qui incarne une contestation de légitimité religieuse ou politique.  Puis, dans un deuxième temps, il sera opportun d’étudier des cas particuliers de martyre de femmes qui, de tout temps (de l’antiquité jusqu’à aujourd’hui) et qu’elles soient d’ici ou d’ailleurs, ont contesté et « témoigné » par l’ultime sacrifice de leurs vies.

Au cœur de la problématique entourant les figures de femmes martyres résident les questions du genre (Butler), de sa construction et des dynamiques de rapports de genre (Bourdieu ; Woodhead ; Grosjean). S’attarder à ces questions et ces dynamiques permettra de proposer de nouvelles pistes de réflexion pour mieux saisir le phénomène du martyre des femmes, et contribuer ainsi à la production de nouvelles interprétations, analyses et théories. Trois pistes d’exploration seront privilégiées :

I – Les femmes martyres de l’Antiquité et du Moyen-Âge (du deuxième siècle avant notre ère à la Renaissance), que celles-ci appartiennent aux traditions juives (Haber ; Lemelin), chrétiennes (Amat ; Cardman ; Salisbury) ou musulmanes (Aghaie), et que les représentations de ces femmes martyres (Joslyn-Siemiatkoski ; Tolonen) soient issues des textes hagiographiques de la martyrologie (Destephen) ou de l’histoire de la réception de ces représentations (Baslez ; Doran ; Sei). Comment les martyres de jadis peuvent-elles nous aider à penser les femmes martyres d’aujourd’hui, voire à penser ce qui advient au phénomène même du martyre ?

II – Femmes martyres de la modernité, que celles-ci s’inscrivent dans une trajectoire mortifère religieuse ou politique, quelles que soient la nature de leurs motivations – femmes kamikazes des Tigres Tamouls du Sri Lanka, séparatistes kurdes du PKK en Turquie (Grosjean), kamikazes du Caucase (Larzillière ; Campana) et du Proche-Orient (Blom ; Straub ; Sela-Shayoritz ; Vuillemenot), les djihadistes de Daesh (Khosrokhavar et Benslama), etc.–, et quel que soit le genre de culte qui leur est voué. En quoi ces femmes se ressemblent-elles et se différencient-elles des martyres d’autrefois ? Que nous apprennent les études scientifiques qui leur sont dédiées ou encore les représentations qui en sont proposées par les médias traditionnels ou numériques ?

III – Représentations des femmes martyres dans la culture : que celles-ci aient été le sujet d’œuvres littéraires, d’arts visuels ou de musique, de jadis ou d’aujourd’hui. Comment ces femmes martyres (saintes, shahidat, kamikazes, bouddhistes tibétaines immolées, figures de luttes nationales, etc.) sont-elles (re)présentées ?

Les contributions pallieront l’invisibilité de ces femmes martyres (vies, représentations, discours, analyses, théories, etc.) en les (ré)inscrivant dans l’histoire. Ceci pourra s’entreprendre à partir d’un regard disciplinaire (sociologie ; anthropologie ; psychanalyse ; psychologie ; religiologie, etc.) ou interdisciplinaire, ou à partir de différentes approches (diachroniques, synchroniques ou comparatives) – qu’elles s’appliquent aux objets, aux périodes, aux traditions ou aux médiums – pour explorer l’intersection de la notion de martyre avec celles du genre et du sacré.

Longueur des articles

Les articles doivent être de 6 000 à 8 000 mots, en format WORD (.doc) et conformes aux « Consignes de présentation » qui sont disponibles sous l’onglet « Soumission d’articles » du site Web de Religiologiques(https://www.religiologiques.uqam.ca).

Soumission des articles

Les textes sont soumis à l’adresse courriel suivante religiologiques@uqam.ca.

Échéances

Les manuscrits sont à soumettre avant la fin du mois de décembre 2019. Avant de soumettre un texte pour évaluation, il est possible d’acheminer une proposition d’article (de 300 à 400 mots) à la direction du numéro thématique.

Pour de plus amples informations, veuillez contacter

Isabelle Lemelin (PhD, UQAM), la direction du numéro thématique

Département de sciences des religions, Université du Québec à Montréal

Courriel : isabellelemelin@gmail.com


INFORMATION sur la revue RELIGIOLOGIQUES

RELIGIOLOGIQUES est une revue de sciences humaines qui s’intéresse aux multiples manifestations du sacré dans la culture ainsi qu’au phénomène religieux sous toutes ses formes. Elle s’intéresse également au domaine de l’éthique. Les articles qu’elle publie font l’objet d’une évaluation des comités de lecture spécialisés (à double insu ; habituellement sollicitation de trois expertises) et indépendants de son comité de rédaction.RELIGIOLOGIQUESest la revue phare de la recherche francophone en sciences des religions en Amérique du Nord publiée de 1990 à 2005 (31 numéros, la majorité des articles étant disponible dans leur intégralité en ligne sur le site de la revue : https://www.religiologiques.uqam.ca) et qui a repris, depuis 2015, sa tradition de publication de numéros thématiques (qui peuvent être proposés), d’articles hors thèmes (acceptés en tout temps) et de numéros varia.

RELIGIOLOGIQUES : Université du Québec à Montréal (UQAM), Département de sciences des religions, Courriel: religiologiques@uqam.ca

“Scandinavian Jewish Studies” journal is now Open Access online

Dear Colleagues, kära kolleger
Nordisk judaistik/Scandinavian Jewish Studies has completed the digitalisation of its archive! Welcome to read every article published in the peer-review journal since the start in 1975, full text, open access.

Digtaliseringen av Nordisk judaistik/Scandinavian Jewish Studies är nu klar, alla artiklar publicerade sedan starten år 1975 finns nu att läsa i fulltext, open access!

https://journal.fi/nj/issue/archive

Nordisk judaistik/Scandinavian Jewish Studies aims at promoting Jewish studies in Scandinavia by publishing scholarly articles, surveys and documents, by reviewing recent literature, and compiling bibliographies. The contributions are published in one of the Scandinavian languages, or in English, German or French, with an abstract in English. The journal is strictly academic and does not pursue any special religious, political or cultural policy.
NJ is published open access online.

Kind regards,
Ruth Illman & Karin Hedner Zetterholm, Editors

CFP for Advanced Graduate Students

The editors of Sociology of Religion: A Quarterly Review are now soliciting essays (25-page maximum or 7,000 words, all inclusive) built on dissertations in process.  Focusing on advanced graduate students, the essay should speak to your scholarship, yet generally to sociologists interested in religion by presenting a central idea of relevance to our readership and rooted in the research process.

The essay should include a clear focus on religion, which may include observations on how “sociology of religion” as a sub-field is currently being shaped, where it is heading, and why that matters, etc.  While the essay may address one’s own experiences and be written in the first person, all aspects of the essay should remain of relevance and interest to rigorous scholarship, which therefore should focus on presenting research findings and include things like conceptual breakthroughs and empirical surprises.  While conceptual and methodological rigor should be evident, a separate “Theory” or “Methods” section is not required.

All manuscripts should follow standard author guidelines (e.g., 12-point, Times Roman, double space throughout) and be submitted through Manuscript Central, https://mc.manuscriptcentral.com/socrel. Be sure to cite sources and develop arguments, ideas, and explication of findings adequate to the high standards of our journal.

The deadline for submissions is December 15, 2019.

Any questions should be addressed to the Editor-in-Chief, Gerardo Marti, sorjournal@davidson.edu

CFP for Advanced Graduate Students

The editors of Sociology of Religion: A Quarterly Review are now soliciting essays (25-page maximum or 7,000 words, all inclusive) built on dissertations in process.  Focusing on advanced graduate students, the essay should speak to your scholarship, yet generally to sociologists interested in religion by presenting a central idea of relevance to our readership and rooted in the research process.

The essay should include a clear focus on religion, which may include observations on how “sociology of religion” as a sub-field is currently being shaped, where it is heading, and why that matters, etc.  While the essay may address one’s own experiences and be written in the first person, all aspects of the essay should remain of relevance and interest to rigorous scholarship, which therefore should focus on presenting research findings and include things like conceptual breakthroughs and empirical surprises.  While conceptual and methodological rigor should be evident, a separate “Theory” or “Methods” section is not required.

All manuscripts should follow standard author guidelines (e.g., 12-point, Times Roman, double space throughout) and be submitted through Manuscript Central, https://mc.manuscriptcentral.com/socrel. Be sure to cite sources and develop arguments, ideas, and explication of findings adequate to the high standards of our journal.

The deadline for submissions is December 15, 2019.

Any questions should be addressed to the Editor-in-Chief, Gerardo Marti, sorjournal@davidson.edu

“Scandinavian Jewish Studies” journal is now Open Access online

Dear Colleagues, kära kolleger
Nordisk judaistik/Scandinavian Jewish Studies has completed the digitalisation of its archive! Welcome to read every article published in the peer-review journal since the start in 1975, full text, open access.
Digtaliseringen av Nordisk judaistik/Scandinavian Jewish Studies är nu klar, alla artiklar publicerade sedan starten år 1975 finns nu att läsa i fulltext, open access!
https://journal.fi/nj/issue/archive
Nordisk judaistik/Scandinavian Jewish Studies aims at promoting Jewish studies in Scandinavia by publishing scholarly articles, surveys and documents, by reviewing recent literature, and compiling bibliographies. The contributions are published in one of the Scandinavian languages, or in English, German or French, with an abstract in English. The journal is strictly academic and does not pursue any special religious, political or cultural policy.
NJ is published open access online.
Kind regards,
Ruth Illman & Karin Hedner Zetterholm, Editors

Announcing the August 2019 issue of Critical Research on Religion (Volume 7, Number 2)

https://journals.sagepub.com/toc/crra/current

Table of Contents:

Articles:

  • “Preaching as master’s discourse. A Foucauldian interpretation of Lutheran pastoral power”
    by Jouni Tilli
  • “The dark side of religious individualism: A Marcusian exploration”
    by James V Spickard
  • “Sacred realms in virtual worlds: The making of Buddhist spaces in Second Life”
    by Jessica M Falcone
  • Symposium – Critical Islam: On Irfan Ahmad’s Religion as Critique:
  • “Introduction: Islamic Critical Thinking from Mecca to the Marketplace”
    by Yunus Doğan Telliel
  • “What was enlightenment?”
    by Gil Anidjar
  • “Critique in translation”
    by Mayanthi Fernando
  • “Trolling for exemplars of Islamicate critique”
    by Bruce B Lawrence
  • “Critique, Naqd, Orthodoxy”
    by Nada Moumtaz
  • “Reply to Anidjar, Fernando, Lawrence, and Moumtaz”
    by Irfan Ahmad

Book Reviews:

  • “Murat Akan, The Politics of Secularism: Religion, Diversity, and Institutional Change in France and Turkey”
    by Çağdaş Dedeoğlu
  • “Z. Fareen Parvez (ed), Politicizing Islam: The Islamic Revival in France and India”
    by Fatemeh Kamali Chirani
  • “Ahmad S. Dallal, Islam Without Europe: Traditions of Reform in Eighteenth Century Islamic Thought”
    by Simon Ross Valentine

Appel à contribution – « Repenser le martyre par le biais des femmes »

Cher(e)s Collègues,

Vous trouverez ci-dessous un appel à contribution pour un numéro thématique de la revue Religiologiques.  S’il vous plait, auriez-vous l’amabilité d’acheminer cet Appel à contribution aux personnes et vos réseaux susceptibles d’être intéressés.  En vous remerciant de votre généreuse assistance.

Avec nos sentiments les plus cordiaux
Roxanne D. Marcotte
Université du Québec à Montréal, UQAM
(pour la rédaction de Religiologiques)

**********************************************************

AAArelititre

    APPEL À CONTRIBUTION : NUMÉRO THÉMATIQUE

     « Repenser le martyre par le biais des femmes »

Le « martyre » désigne à la fois l’acte de mise à mort pour motifs religieux ou politiques, ainsi que le récit de ce drame. L’objectif de ce numéro thématique est de (re)penser le martyre par le biais de « figures de femmes », ces « martyres » qui résistent et s’opposent jusqu’à la mort – ultime témoignage de leurs convictions religieuses (mourir pour sa foi) ou politiques (mourir pour une idéologie, une cause, sa patrie, etc.).

Il conviendra, dans un premier temps, d’interroger la notion même de « martyre », cette mort qui se montre publiquement et qui incarne une contestation de légitimité religieuse ou politique.  Puis, dans un deuxième temps, il sera opportun d’étudier des cas particuliers de martyre de femmes qui, de tout temps (de l’antiquité jusqu’à aujourd’hui) et qu’elles soient d’ici ou d’ailleurs, ont contesté et « témoigné » par l’ultime sacrifice de leurs vies.

Au cœur de la problématique entourant les figures de femmes martyres résident les questions du genre (Butler), de sa construction et des dynamiques de rapports de genre (Bourdieu ; Woodhead ; Grosjean). S’attarder à ces questions et ces dynamiques permettra de proposer de nouvelles pistes de réflexion pour mieux saisir le phénomène du martyre des femmes, et contribuer ainsi à la production de nouvelles interprétations, analyses et théories. Trois pistes d’exploration seront privilégiées :

I – Les femmes martyres de l’Antiquité et du Moyen-Âge (du deuxième siècle avant notre ère à la Renaissance), que celles-ci appartiennent aux traditions juives (Haber ; Lemelin), chrétiennes (Amat ; Cardman ; Salisbury) ou musulmanes (Aghaie), et que les représentations de ces femmes martyres (Joslyn-Siemiatkoski ; Tolonen) soient issues des textes hagiographiques de la martyrologie (Destephen) ou de l’histoire de la réception de ces représentations (Baslez ; Doran ; Sei). Comment les martyres de jadis peuvent-elles nous aider à penser les femmes martyres d’aujourd’hui, voire à penser ce qui advient au phénomène même du martyre ?

II – Femmes martyres de la modernité, que celles-ci s’inscrivent dans une trajectoire mortifère religieuse ou politique, quelles que soient la nature de leurs motivations – femmes kamikazes des Tigres Tamouls du Sri Lanka, séparatistes kurdes du PKK en Turquie (Grosjean), kamikazes du Caucase (Larzillière ; Campana) et du Proche-Orient (Blom ; Straub ; Sela-Shayoritz ; Vuillemenot), les djihadistes de Daesh (Khosrokhavar et Benslama), etc.–, et quel que soit le genre de culte qui leur est voué. En quoi ces femmes se ressemblent-elles et se différencient-elles des martyres d’autrefois ? Que nous apprennent les études scientifiques qui leur sont dédiées ou encore les représentations qui en sont proposées par les médias traditionnels ou numériques ?

III – Représentations des femmes martyres dans la culture : que celles-ci aient été le sujet d’œuvres littéraires, d’arts visuels ou de musique, de jadis ou d’aujourd’hui. Comment ces femmes martyres (saintes, shahidat, kamikazes, bouddhistes tibétaines immolées, figures de luttes nationales, etc.) sont-elles (re)présentées ?

Les contributions pallieront l’invisibilité de ces femmes martyres (vies, représentations, discours, analyses, théories, etc.) en les (ré)inscrivant dans l’histoire. Ceci pourra s’entreprendre à partir d’un regard disciplinaire (sociologie ; anthropologie ; psychanalyse ; psychologie ; religiologie, etc.) ou interdisciplinaire, ou à partir de différentes approches (diachroniques, synchroniques ou comparatives) – qu’elles s’appliquent aux objets, aux périodes, aux traditions ou aux médiums – pour explorer l’intersection de la notion de martyre avec celles du genre et du sacré.

Longueur des articles

Les articles doivent être de 6 000 à 8 000 mots, en format WORD (.doc) et conformes aux « Consignes de présentation » qui sont disponibles sous l’onglet « Soumission d’articles » du site Web de Religiologiques(https://www.religiologiques.uqam.ca).

Soumission des articles

Les textes sont soumis à l’adresse courriel suivante religiologiques@uqam.ca.

Échéances

Les manuscrits sont à soumettre avant la fin du mois de décembre 2019. Avant de soumettre un texte pour évaluation, il est possible d’acheminer une proposition d’article (de 300 à 400 mots) à la direction du numéro thématique.

Pour de plus amples informations, veuillez contacter

Isabelle Lemelin (PhD, UQAM), la direction du numéro thématique

Département de sciences des religions, Université du Québec à Montréal

Courriel : isabellelemelin@gmail.com


INFORMATION sur la revue RELIGIOLOGIQUES

RELIGIOLOGIQUES est une revue de sciences humaines qui s’intéresse aux multiples manifestations du sacré dans la culture ainsi qu’au phénomène religieux sous toutes ses formes. Elle s’intéresse également au domaine de l’éthique. Les articles qu’elle publie font l’objet d’une évaluation des comités de lecture spécialisés (à double insu ; habituellement sollicitation de trois expertises) et indépendants de son comité de rédaction.RELIGIOLOGIQUES est la revue phare de la recherche francophone en sciences des religions en Amérique du Nord publiée de 1990 à 2005 (31 numéros, la majorité des articles étant disponible dans leur intégralité en ligne sur le site de la revue : https://www.religiologiques.uqam.ca) et qui a repris, depuis 2015, sa tradition de publication de numéros thématiques (qui peuvent être proposés), d’articles hors thèmes (acceptés en tout temps) et de numéros varia.

RELIGIOLOGIQUES : Université du Québec à Montréal (UQAM), Département de sciences des religions, Courriel: religiologiques@uqam.ca

Open-Access article on Mosques as Gendered Spaces

You may be interested in my article on mosques as gendered spaces, which has now been published in the open-access journal Religions. The article is free to download here:

https://www.mdpi.com/2077-1444/10/5/321  Mosques as Gendered Spaces: The Complexity of Women’s Compliance with, And Resistance to, Dominant Gender Norms, And the Importance of Male Allies – mdpi.com

Women’s presence and role in contemporary mosques in Western Europe is debated within and outside Muslim communities, but research on this topic is scarce. Applying a feminist lens on religion and gender, this article situates the mosque as a socially constituted space that both enables and constrains Western European Muslim women’s religious formation, identity-making, participation …

With very best wishes

Line
Dr Line Nyhagen
Reader in Sociology. SFHEA.

New Journal Issue: Scandinavian Jewish Studies 30/1

We are happy to announce the publication of Vol. 30/1 of the journal Nordisk judaistik/Scandinavian Jewish Studies, which is a special issue focusing on Jewish everyday life and identities in Finland today.

Guest Editors: Mercédesz Czimbalmos & Dóra Pataricza, Åbo Akademi University

You find the journal at https://journal.fi/nj/issue/current

Nordisk judaistik/Scandinavian Jewish Studies aims at promoting Jewish studies in Scandinavia by publishing scholarly articles, surveys and documents, by reviewing recent literature, and compiling bibliographies. The contributions are published in one of the Scandinavian languages, or in English, German or French, with an abstract in English. The journal is strictly academic and does not pursue any special religious, political or cultural policy.

NJ is published open access online.

Thanks for the continuing interest in our work,

Karin Hedner Zetterholm & Ruth Illman
Editors of Nordisk judaistik/Scandinavian Jewish Studies

Call for Applications: Editor of Sociology of Religion

Submission Deadline: April 30, 2019

Send applications to:

Rachel Kraus, ASREO@bsu.edu 

Please visit our website for complete information

The Association for the Sociology of Religion (ASR) invites applications for the position Editor of ASR’s journal, Sociology of Religion. The journal has a distinguished record of publishing exceptional sociological research on all facets of religion and spirituality, along with robust two-year (1.556) and five-year (2.000) impact factors.

The journal is published by Oxford University Press on a quarterly basis and is highly competitive, with a 16% acceptance rate from among the nearly 200 manuscripts that are typically submitted in a given year and a 12-week average decision time frame on submitted manuscripts. Published articles commonly feature research on the contours and antecedents of religious involvement, the consequences of religiosity for other domains of social life (gender, health, etc.), the linkages between religion and other social institutions, trends related to religious participation and disaffiliation, various expressions of faith and spirituality, and diverse methodological and theoretical approaches for examining such topics.

Sociology of Religion focuses principally on the publication of basic research that meets stringent scholarly standards. Theoretical and methodological sophistication are a hallmark of articles published in Sociology of Religion. Articles commonly discuss the implications of research findings for the ongoing investigation of religion, social policy, and religious practice. Thus, while applied research is not a principal focus of the journal, practical considerations associated with research findings are commonly addressed.

Research published in the journal is promoted through various venues, including social media (e.g., @SORJournal Twitter account), podcasts, and the annual meetings of the Association for the Sociology of Religion (held in August).