New Book

image

 
 

Le néo-pentecôtisme connaît aujourd’hui une progression spectaculaire, certains n’hésitant pas à voir en lui « la religion du XXIe siècle ». Cet ouvrage de recherche analyse ce courant dans une Amérique latine confrontée aux effets de la mondialisation.

Le rôle du néo-pentecôtisme en Amérique latine est ainsi appréhendé à travers trois dimensions : la production, via le religieux, d’un « individu compatible », globalisé, selon une logique pleinement intégrée de marché ; la gestion, via le religieux, du rapport individu-communauté-universel, qui renvoie aux nouvelles appartenances communautaires ; l’établissement, enfin, via le religieux, d’un rapport renouvelé au politique, dans une logique où, loin de s’éprouver comme autonomes l’un par rapport à l’autre, religion et politique se mêlent en permanence.

L’ouvrage se donne ainsi pour ambition, au-delà de l’étude du cas latino-américain, de se saisir, dans une perspective résolument théorique, du religieux comme indicateur et mode de gestion des évolutions que connaissent les sociétés actuelles.

Jesús García-Ruiz, anthropologue, est directeur de recherche émérite au CNRS et dispense à l’EHESS un enseignement sur les rapports entre le religieux, l’ethnique et le politique dans le contexte latino-américain.

Patrick Michel est politiste et sociologue, directeur de recherche au CNRS et directeur d’études à l’EHESS.

http://www.armand-colin.com/livre/452526/et-dieu-sous-traita-le-salut-au-marche.php